233 CONTENEURS ENTERRÉS DANS 41 COMMUNES POUR DOPPER LE TRI DES DÉCHETS MÉNAGERS ORGANIQUES

Avec un taux de collecte sélective qui approche les 70%, la Wallonie est à la pointe en matière de tri des déchets au niveau européen. « Après les PMC, le papier, le carton, le verre, les ordures ménagères et toutes les autres fractions acceptées dans les recyparcs, les déchets organiques ménagers sont la prochaine fraction dont la collecte sélective sera intensifiée en Wallonie ! »

Dans le but d’encourager cette collecte de déchets organiques en Wallonie, le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO avait lancé un appel à projets aux communes et intercommunales pour financer la mise en place de conteneurs enterrés. Les déchets organiques pourront y être déposés par les citoyens quand ils le souhaitent, dans les recyparcs ou dans leur commune.

Pour l’arrondissement de Soignies, cinq communes ont été retenues :

Communes

Nbre de conteneurs TOTAL

Nbre de conteneurs organiques

Nbre de conteneurs résiduels

Budget

Braine-le-Comte

14

7

7

84.000 EUR

Binche + Recyparc

8

7

1

48.000 EUR

Le Roeulx

8

4

4

48.000 EUR

Morlanwelz - Recyparc

1

1

0

6.000 EUR

Soignies - Recyparc

1

1

0

6.000 EUR

 

Afin d’agir également sur la propreté publique, les conteneurs enterrés pour les différentes fractions ont la cote. Accessibles par badge, les avantages sont multiples:

  • Possibilité pour le citoyen d’évacuer ses déchets quand il le souhaite ;
  • Pas de problème de sacs éventrés ;
  • Possibilité de gérer les accès aux conteneurs : nombre d’accès, poids dépo2sé;
  • Diminution de la pénibilité du travail de chargeur : tout est repris par camion grappin ;
  • Meilleure logistique : réduction du nombre de camions en ville ;
  • Moins de désagréments en termes d’odeur ;
  • Amélioration de la propreté publique.

Les conteneurs enterrés permettent également de minimiser l’impact visuel et les différentes nuisances relatives aux bulles classiques (bruit, saletés, odeurs). Je me réjouis du soutien octroyé par la Wallonie aux communes qui souhaitent développer ce type d’initiatives.